346. C’est le nombre de réponses reçues à notre questionnaire DysNote. Votre enthousiasme et votre participation nous ont fait chaud au cœur! Les informations récoltées nous sont précieuses pour appréhender la réalité des parents et de leurs enfants, et nous souhaitons les partager avec vous.

Ages

La plupart des enfants concernés ont entre 6 et 14 ans, avec une forte concentration dans la tranche 9–11. Cela ne veut pas dire que les troubles sont rares avant cet âge, ou qu’ils disparaissent ou s’atténuent par la suite.

Tranches d’âges

PC ou tablette…​ ou rien

La majorité d’entre eux ne sont équipés ni de PC ni d’une tablette. Quand un équipement est présent, il s’agit le plus souvent d’un PC. Nous pensons qu’une tablette avec clavier présentent des avantages, particulièrement pour les plus petits, indépendamment des logiciels et outils disponibles aujourd’hui sur chaque support et qui ont pu conditionner le choix des parents ou des praticiens.

Outils

Troubles

Un trouble dys est rarement seul et on retrouve une forte proportion de dyslexie, de dyspraxie et de dysgraphie. Les TDA sont aussi très présents.

Troubles

L’école

Seuls 12% des répondants estiment que l’école a une attitude hostile face aux outils informatiques adaptés. C’est à la fois peu mais c’est encore beaucoup trop, et on peut espérer que les mentalités vont évoluer, entre autres grâce aux nouvelles dispositions législatives. Dans près de la moitié des cas, l’école est positive. Il reste près de 40% de “neutre” et de “pas abordé”.

Les raisons les souvent invoquées par les parents pour expliquer l’absence d’outil informatique : l’école n’en veut pas, la question ne s’est pas posée, en attente, et l’enfant est trop jeune. En dehors de l’âge, il se dégage une possible passivité ou une forme d’attentisme de l’école face à la question. La proactivité ne semble pas être la règle.

Enfin, un tiers des parents nous disent que leur enfant maîtrise l’outil informatique, ce qui est rassurant au vu de la complexité ou de l’inadéquation de certains outils, parfois prévus pour des adultes normo-lecteurs et détournés de leur usage premier.

Merci

Votre participation massive nous conforte dans l’idée qu’actuellement, les outils informatiques ne sont pas suffisamment adaptés et les possibilités techniques, pas assez exploitées, particulièrement à l’école. Les enfants n’ont pas toutes les clés en main pour compenser leurs difficultés.

Nous avons cet objectif un peu fou et ambitieux de mettre un outil adapté entre les mains des enfants dys.

Et le chemin sera long, et semé d’embûches. Nous aurons certainement besoin de votre aide pour y arriver. En attendant, nous avons mis en place un site web et vous pouvez nous suivre sur Facebook. N’hésitez pas à nous rejoindre si ce n’est déjà fait, et à inviter vos connaissances.

Plus d’infos sur notre progression dans un prochain billet!


Note

Gardons en tête que cette enquête n’a pas strictement de valeur statistique, mais qu’elle est destinée à nous donner un aperçu de la situation. Les informations que nous avons récoltées sont anonymes. Beaucoup d’entre vous ont laissé leur adresse email pour être tenus informés. Nous stockons cette adresse séparément des réponses aux questions.


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu informé de nos progrès :