Ce 27 mars, Apple a tenu à Chicago un événement spécial consacré à l’edtech : la technologie au service de l’éducation. Un événement particulièrement important pour DysNote, puisque notre app sera développée pour l’iPad dans un premier temps.

Apple Education

De nouvelles apps

Apple nous présente de nouveaux outils liés à l’école : Classroom et Schoolwork, qui devraient grandement simplifier les interactions entre professeurs et élèves utilisant un iPad en classe.

Schoolwork permet à l’enseignant d’envoyer les exercices à réaliser directement sur la tablette de l’enfant. Une fois l’exercice fini, l’enseignant est notifié et peut le corriger. L’application Classroom permet quant à elle de suivre la réalisation d’un exercice en direct par les enfants de la classe, et d’apporter une assistance à l’élève en cas de besoin.

DysNote pourra s’appuyer sur ces nouvelles fonctionnalités grâce à la boîte à outils ClassKit.

Ces nouveautés s’ajoutent à des fonctionnalités récentes, qui permettent entre autres de verrouiller temporairement la tablette dans un mode “examen”. L’étudiant ou l’enfant ne peut alors plus consulter des sites internet ni utiliser une application pour communiquer avec ses camarades. Il est même possible d’empêcher l’affichage du dictionnaire, par exemple lors d’une dictée.

Concernant le respect de la vie privée, Apple s’est engagé à ce que seul l’enseignant ait accès aux données concernant les élèves.

Nouvel iPad

Un nouvel iPad

La conférence était aussi l’occasion d’annoncer la sortie d’une nouvelle génération d’iPad intégrant les dernières technologies, et en particulier le support du stylet Apple Pencil. Avec un prix de départ de 359€ pour la version 32Go, ce nouvel iPad est une alternative encore plus intéressante aux PC portables. Une diminution de prix bienvenue pour soulager le budget déjà chargé des parents d’enfants dys*.

On ne peut que se réjouir de cette tendance à la simplification des outils, et à l’attention qu’une entreprise comme Apple porte sur le secteur éducatif. Une plus grande adoption des outils numériques en classe ne peut être que bénéfique pour les enfants souffrant de troubles d’apprentissage. Si la tablette à l’école devient la norme, l’intégration des enfants dys* n’en sera que plus aisée.


DysNote Sources :


Abonnez-vous à notre newsletter pour être tenu informé de nos progrès :